Le jardin zen

05/02/2018

Souvent confondus avec les jardins japonais, les jardins zen sont également inspirés de l'art nippon. Le jardin zen trouve sa place partout, en extérieur comme en intérieur. Ils font de plus en plus d'adeptes dans le monde. Comme son nom l'indique, le jardin zen apporte une ambiance "zen", c'est-à-dire très relaxante par sa simple contemplation. Savez-vous comment différencier le jardin zen du jardin japonais ? Où peut-on implanter son jardin zen et comment l'aménager ?

  1. La différence entre le jardin zen et le jardin japonais

Nombreux sont ceux qui confondent jardin zen et jardin japonais. Les jardins japonais sont des répliques miniatures de paysages naturels. Ils sont l'alliance du minéral et du végétal et dispose d'une étendue d'eau. Les jardins japonais se prêtent à la plantation de différentes variétés de plantes. Les jardins zen sont, quant à eux, des jardins dits "secs". Ils se composent de sable et de graviers, symbolisant l'eau par un méticuleux ratissage ondulé. Les jardins zen ne disposent d'aucun point d'eau à proprement parler, seul son symbole est présent. Vous trouverez dans les jardins zen la présence de rochers et de mousse, sans aucun autre végétal. Les jardins zen ne sont que des jardins de contemplation, contrairement au jardin japonais que vous pourrez traverser.

  1. À quel endroit peut-on créer son jardin zen

Les jardins zen sont réalisés sur des surfaces de petites tailles. Ils trouvent leur place aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Le jardin zen n'étant qu'un jardin de contemplation, son emplacement doit être judicieusement choisi. Vous devez pouvoir le contempler sereinement. Votre jardin zen peut trouver sa place sur votre terrasse ou votre balcon, ainsi vous pourrez profiter de sa vue depuis votre salon. Vous disposez d'un petit patio ? Voilà un endroit idéal pour installer votre jardin zen. Vous avez même la possibilité de créer votre jardin zen dans un petit coin de votre salon. Bref, vous l'aurez compris, le jardin zen trouve sa place dans tous les endroits possibles et imaginables.

  1. L'aménagement d'un jardin zen

Vous souhaitez aménager vous-même votre jardin zen ? Commencez par délimiter son espace avec de gros galets ou des ardoises plantées à la verticale, en ayant pris soin d'installer un feutre géotextile sur la totalité de la surface que vous allez exploiter. Placez-y les pierres, toujours en nombres impairs par groupe de 3, 5 ou 7 afin de respecter le symbolisme des neuf montagnes sacrées. Idéalement, installez quelques mousses sur les pierres ou ajoutez une légère touche végétale, telle une fougère. Versez ensuite sur toute la surface de votre jardin zen du sable ou des graviers blancs en couche épaisse. À vos râteaux ! Il ne reste plus qu'à ratisser le sol en dessinant des ondulations.

Entièrement minéral et de petite taille, le jardin zen est uniquement un jardin de contemplation. Le jardin zen n'est que décoration à l'inverse des jardins japonais que vous prendrez plaisir à traverser. Cependant, le jardin zen peut être aménagé partout où vous le souhaitez. Le fait d'observer votre jardin zen vous libérera de toutes vos tensions et vous apportera la paix intérieure.